Courriel: info@transpersonnel.ch

Psychologie.

Psychologie transpersonnelle

Une conception plus large de l’Esprit humain

Le mouvement transpersonnel a été dès ces débuts, essentiellement assimilé à la psychologie.

La définition de la psychologie transpersonelle n’est d’ailleurs pas choses aisée puisque elle a pu faire l’objet de récupération ou de confusion avec par exemple la parapsychologie ou le mouvement du nouvel age pour ne citer que ceux-ci.

De fait, en 1992, Lajoie et shypiro ont recensé pas moins de quarante définitions différentes apparues entre 1969 et 1991 dans la littérature.

Toutefois,de cette multiplicité de sens émergent certaines constantes telles que les notions d’ états de conscience, de surpotentiel, d’au delà de l’ego, de transcendance et de spirituel.

Les questions examinées par la psychologie transpersonnelle relèveront donc, en général de ces différents domaines. Cependant, une définition se voulant plus englobante en ferait une voie, à la fois complémentaire et inclusive, des autres approches que sont la psychanalyse, le behaviorisme et la psychologie humaniste.

Dans ces actes, la psychologie transpersonnelle tente d’unifier les théories psychologiques avec d’une part, les différentes formes de mysticisme qui peuvent comprendre la conversion religieuse, les états de conscience modifiés, la transe et la méditation, et d’autre part avec les découvertes scientifiques récentes, particulièrement en physique, en neurophysiologie et en épistémologie.

Retour en haut
Enter your Infotext or Widgets here...